Coaching Toulouse 

 Ma Définition du coaching 

 

"Un coach est un guide proche qui vous accompagne pour un temps avec douceur et simplicité dans votre voyage intérieur et extérieur. C'est un facilitateur, un passeur d'obstacles, un allié qui vous aide dans vos difficultés personnelles et professionnelles, qui vous permet de ne pas rester seul face à vos incohérences, en écoutant, en dialoguant et en agissant en paix ici et maintenant." Frédéric Delbès

Le coaching possède ses propres outils et surtout des modalités d’intervention particulières :

 

  • Dans cette relation coach/coaché je vais apporter une vision externe neutre et bienveillante, la confidentialité étant de mise.

 

  • J’utilise des outils pratiques pour aider le coaché à trouver son « incohérence » (problématiques) afin de se reconstruire vers des comportements, attitudes, motivations nouvelles.

 

  • La capacité à prendre du recul et à ne pas rester seul face aux changements est primordial. Cet engagement dans cette   démarche incite à consacrer du temps à la réflexion, à s’extraire du quotidien pour s’investir dans un travail personnel facilité par la relation avec le coach… et cela peut prendre du temps…par manque de temps justement. Cette capacité à prendre du recul est nécessaire.

 

  • L’efficacité du coaching se trouve dans cette « neutralité bienveillante » du coach qui n’a en charge que d’aider à progresser et à exploiter ses potentialités.

 

  • Le processus de coaching se construit à partir d’une succession de prises de conscience, de sa relation à soi, de sa relation à l’autre, de sa relation au travail. 

 

  • Le coaching n’est jamais un travail à vocation thérapeutique ou psychanalytique.

 

  • J’apporte des méthodes et outils, selon les besoins du coaché, souvent au fur et à mesure de l’évolution du travail réalisé en séance. Je ne me contente pas de « l’effet miroir » et j’apporte des conseils dans la mise en oeuvre des plans d’actions décidés par le coaché.

 

  • Le principe fondamental du coaching est d’aider le coaché à élaborer lui-même ses propres solutions, à devenir autonome. Il est construit sur une relation maïeutique*.

 

  • Le caractère contractuel et la volonté du coaché sont donc nécessaire pour la réussite de la démarche.

 

 

*méthode socratique reposant sur le questionnement et se proposant d'amener un interlocuteur à prendre conscience de ce qu'il sait implicitement, à l'exprimer et à le juger.

 

 

 

 

 

 

Comment cela se passe

10 séances de coaching de 2h00 chacune, réparties sur la période de 10 mois. Cette durée permet un accompagnement tout au long de la démarche d’évolution  sur une période significative. Des mini-plans d’actions sont fréquemment prévus d’une séance à l’autre et exploités au fur et à mesure des événements surgissant dans l’actualité du coaché.

 

 

 

 

 

Quels sont les outils que j'utilise en coaching  ? 

 

  • L'Analyse Transactionnelle me permet de mieux comprendre le coaché, les enjeux du changement le plus souvent à travers les scénarii et injonctions. L'AT a vocation à s’appliquer à tout ce qui concerne de près ou de loin à la relation à soi et/ou à l’autre.

  • J'utilise également la PNL, là encore pour mieux percevoir l’autre mais également travailler la nécessaire congruence avec le coaché.

  • L’analyse systémique est aussi un outil intéressant permettant de percevoir un individu dans sa globalité.

  • Les différents outils d’auto-évaluation comportementale de la personnalité, comme le 360 °, le MBTI, PerformanSe, PAPI.

  • Les méthodes d’écoute active, d’écoute rogérienne.

 

Je peux aussi citer le silence, l’écoute, la posture, le langage corporel, le contact visuel, le clignement des yeux, le hochement de tête, les ponctuations verbales, la répétition des derniers mots, la répétition des mots clés, le questionnement de mots clés, le renforcement positif, les validations et permissions, l’humour, la demande de permission, les invitations, l’expression des sentiments, l’expression des perceptions, la reformulation, les images et métaphores, les précautions, la protection, la permission, la puissance.... 

 

Je peux justifier de 133 heures de formation aux outils de coaching et de  420 heures de coaching individuel.

 

Je suis adhérent depuis 5 ans à Coachpro, association du coaching professionnel, cela me permet, au-delà de la rencontre entre pairs, d'enrichir et de mettre à jour ma pratique.

 

Je suis supervisé tous les mois par Emmanuel Pic.

 

 

 

 

 

Ma déontologie

 

La déontologie établit un cadre protégeant le coaché et le coach ou les éventuels prescripteurs ou tiers qui auraient partie prenante, directement ou indirectement, dans la relation coach-coaché.

 

Formation professionnelle initiale et permanente

Le coach a une formation professionnelle initiale théorique et pratique de haut niveau apte à créer une compétence d’exercice du métier de coach. Il s’engage à participer à des sessions de formation complémentaire, à des conférences, ou à des colloques organisés par la profession.

 

Confidentialité

Le coach est tenu par le secret professionnel. Il prend toutes les précautions pour maintenir l’anonymat des personnes qui le consultent et, en particulier, ne communique aucune information à un tiers sur une personne sans son accord exprès. Toute information sur un client est traitée de façon strictement confidentielle sous réserve du respect des lois en vigueur. Cette règle de confidentialité est essentielle pour l’établissement d’une relation de confiance sans laquelle le processus de coaching ne peut ni commencer, ni perdurer. Le client est néanmoins informé que dans certaines circonstances graves, où lui-même représente un danger pour lui-même ou pour les autres, le coach peut sortir de la confidentialité et entreprendre une action appropriée.

 

Indépendance

Le coach garde sa liberté de refuser un contrat de coaching pour des raisons personnelles ou éthiques ou qui le mettrait en porte-à-faux par rapport à l’application de la présente charte. Le coach se maintient dans une position d’indépendance. Dans un contrat tripartite, sauf spécification vue ci-dessous, il s’astreint à ne rien communiquer du contenu des séances, ni à la hiérarchie du coaché, ni à aucun autre tiers, et cela dans le seul intérêt du coaché.

 

Respect de la personne

Le coach ne tirera pas avantage et s’abstiendra de tout abus de pouvoir et de passage à l’acte à l’encontre du coaché. Il est tenu d’adopter la distance professionnelle requise dans cet engagement professionnel. Le coach est attentif au métier, aux usages, à la culture, au contexte et aux contraintes du système dans lequel évolue le coaché. En particulier, le coach garde une position extérieure à l’organisation et ne prend pas position ni ne s’ingère dans des questions internes.

 

 

 

Au delà des outils, je crois que

l'expérience du coach, l'empathie*, la congruence*

et la considération positive inconditionnelle*

sont indispensables pour un travail collaboratif avec vous.

 

*Empathie : capacité à entrer dans le monde de l'autre comme s'il s'agissait du sien propre afin de le comprendre.

*Congruence : cohérence entre la conscience de soi et de ce qui est exprimé.

*Considération positive inconditionnelle : regard sur autrui, respectueux et sans jugement fondé sur la confiance dans la réalisation de l'autre.

 

Sommaire

______

 

> Accueil

> Qui nous sommes

> Evaluation

> Formation

> Coaching

> Blog

 

En savoir +

______

 

> coach toulouse

fDELBES RH est un cabinet de conseil en relations humaines basé à Toulouse

 

> N° agrément de formation : 73 31 02 153 31

 

> Associé de la Maison de l’Initiative 
SCOP SA à capital variable
398 386 102 00055 RCS Toulouse

 

52 rue Jacques Babinet

31100 Toulouse

 

7 rue Hermes - Parc Technologique du Canal 

31520 Ramonville

 

www.maison-initiative.org

www.initiatives-associees.com

© 2023 by Coach.Corp. Proudly created with Wix.com

Contact

______

 

Frédéric DELBES

06 31 42 41 03

frederic.delbes@fdelbesrh.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

fDELBESRH. Tous droits réservés